Remboursement orthoptiste : quelles prises en charge par les mutuelles et la Sécurité sociale des Bilans et Soins orthoptiques ?

Un bon remboursement de l'orthoptiste par les mutuelles santé couvre l'intégralité des frais de consultations d'orthoptie, bilan orthoptique, séances de rééducation de la vision, etc., avec des taux de plus de 300 % des tarifs de base de la Sécurité sociale.

Ainsi, des remboursements complets des consultations d'orthoptiste (dont le tarif moyen est de 50 €/séance), des pansements orthoptiques (Ortopad oculaires) et des lunettes pour amblyope (œil paresseux) sont assurés par les mutuelles partenaires au comparateur.

Elles font aussi profiter de réductions sur les tarifs des bilans d'orthoptie et d'exploration du champ de la vision, des séances de rééducations visuelles, des caches optiques et les lunettes, etc., grâce à leurs partenariats avec de larges réseaux de professionnels de santé (ophtalmologue, orthoptiste, opticien, etc.).

Comparez grâce aux devis gratuits les mutuelles santé qui remboursent jusqu'à 570 % pour les consultations d'orthoptistes avec ordonnance, 200 €/an pour les couvre-œil, etc.

Pensez aussi à mettre à profit les conseils de « Mutuellespascheres.fr » pour trouver une mutuelle santé moins chère et qui rembourse bien l'orthoptiste, maximiser la prise en charge de la Sécurité sociale des actes orthoptiques pour maîtriser encore plus votre budget santé.

Remboursement de l’orthoptiste : comment profiter au mieux des prises en charge de sa mutuelle pour compléter l’intervention de la Sécurité sociale ?

Obtenir de meilleurs remboursements de l'orthoptie requiert une mutuelle santé avec de bonnes prises en charge des honoraires des spécialistes de la rééducation des yeux et des soins d’orthoptie capables de compléter au mieux la couverture par la Sécurité sociale des traitements des troubles de la vision chez l’enfant et l’adulte (strabisme ou nystagmus, retard de la préhension des objets, vision trouble, etc.).

Remboursements orthoptiste : quelles garanties prévoir dans sa mutuelle santé pour une prise en charge complète des consultations, soins, pansements et autres frais orthoptiques ?

Profiter d’un bon remboursement de l’orthoptiste par sa mutuelle, nécessite des garanties suffisantes pour compléter les prises en charge de la Sécurité sociale pour les honoraires de ces spécialistes qui représentent une grande partie des frais d’orthoptie.

En effet, l’assurance maladie (CPAM) rembourse les consultations d’orthoptistes, faites sous ordonnance, dans la limite de 60 % des tarifs de conventions des actes suivants :

Actes ou soins réalisés Tarif de base de la CPAM Montant pris en charge par la CPAM
Bilan orthoptique des yeux 27,20 € 16,32 €
Mesure de l'acuité visuelle et de la réfraction 22,10 € 13,26 €
Examen du Champ Visuel sans seuil 25,84 € 15,50 €
Exploration de la vision des couleurs 16,32 € 9,79 €
Rééducation d'un déséquilibre binoculaire 11,15 € 6,69 €
Rééducation d'un strabisme 16,90 € 10,14 €
Rééducation de l'amblyopie 15,08 € 9,05 €
Rééducation d'une déficience visuelle (+16 ans) 46,80 € 28,08 €

Exemples des tarifs de base des orthoptistes conventionnés et des montants remboursés par la Sécurité sociale

En considérant que les prix moyens des bilans orthoptiques et des consultations ou des séances de soins sont de l'ordre de 100 à 60 €, il est recommandé de prévoir une mutuelle santé avec des garanties à partir de 200 % de la BRSS pour bien rembourser ces frais en raison de :

  • la différence entre les montants pris en charge et les tarifs réels pratiqués par ces auxiliaires médicaux (dépassements d'honoraires, majorations tarifaires, etc.)
  • le nombre de séances à réaliser par l'orthoptiste. Par exemple, 12 à 20 séances sont nécessaires pour une rééducation de la vision.
  • les prises en charge variables de la Sécurité sociale (60 à 0 % selon le respect ou non du parcours de soins coordonnés).
  • l'augmentation des motifs de recourir à l'orthoptie comme la fatigue visuelle provoquée par l'utilisation prolongée des ordinateurs, smartphones, etc.

Ces offres santé ont l’avantage de bien rembourser les frais d’orthoptie, d’optique et d’ophtalmologie liés aux corrections de la vision à travers des garanties de l’ordre de :

  • 500 % de la BRSS pour les consultations d'ophtalmologue nécessaires au préalable de tout rendez-vous chez l'orthoptiste.
    Ce même taux de couverture est aussi utile pour rembourser les recours aux spécialistes comme le neuro-pédiatre consultés pour s'assurer que certains retards de développement psychomoteur chez l'enfant résultent d'un défaut de vision et non pas d'un problème neurologique, etc.
  • Les caches optiques pour la rééducation oculaire. Ces pansements couvre-œil pour adultes et les ortopads pour enfants sont remboursés sous forme de forfaits spéciaux jusqu’à 100 €/an pour certains accessoires de rééducation des yeux, de correction des défauts de vision ou des troubles liés à la fatigue visuelle.
  • 600 € pour les lunettes aux verres correcteurs du strabisme (convergent ou divergent), de diplopie, de photophobie, etc. Ces forfaits couvrent aussi les prix d’autres lunettes achetées sur prescription comme celles avec un verre floutant la vue de l'œil sain, etc.
  • 470 € pour les lentilles et de chirurgie oculaire inclus dans les forfaits des meilleures mutuelles optique.

Rappelez-vous que les niveaux de garanties varient considérablement d’une mutuelle santé à une autre. Ayez le réflexe de demander vos devis personnalisés afin d’opter pour celle qui propose les meilleurs remboursements des soins orthoptiques.

Remboursement d'orthoptiste : quels sont les actes orthoptiques pris en charge par la Sécurité sociale et la mutuelle santé ?

Les remboursements des orthoptistes par les mutuelles santé et la Sécurité sociale couvrent les actes prescrits sur ordonnance par le médecin traitant ou l’ophtalmologue :

  • bilan de la vision : cet examen de la vision permet d'évaluer les capacités visuelles (acuité, champ, couleurs, etc.), l'alignement des yeux, etc.
  • exploration de la fonction visuelle : tests de lecture, coordination mains et yeux, etc.
  • examen de la fonction visuelle : ce bilan fonctionnel permet d'explorer la coordination entre les mains et les yeux, capacité de lecture, etc.
  • rééducation orthoptique : permet de corriger certains défauts de la vision comme le strabisme, déséquilibres et motricité oculaire, troubles neurovisuels, etc.
  • gymnastique oculaire pour soulager les maux des yeux et la fatigue visuelle engendrés par une utilisation excessive des écrans.
  • examens d’ophtalmologie : réfraction, champs visuels, rétinographie
  • prévention des troubles visuels.

Ces actes orthoptiques et bien d'autres réalisés pour dépister, prévenir ou guérir un dysfonctionnement de l'œil sont remboursables intégralement par plusieurs des partenaires à « Mutuellespascheres.fr », à vous de les comparer en ligne pour trouver celle qui vous couvre le mieux.

D’ailleurs, ces couvertures complémentaires santé remboursent certains frais refusés par la Sécurité sociale ou achetés sans ordonnance à travers des forfaits spéciaux « Automédication ».

Remboursement d’orthoptiste : avoir une ordonnance est-elle l’unique condition pour la prise en charge des consultations d’orthoptie par la Sécurité sociale et la mutuelle santé ?

Le remboursement des honoraires d’orthoptiste par la mutuelle et l’Assurance maladie peut être intégral à condition de le consulter uniquement sur ordonnance délivrée par l’ophtalmologue ou le médecin traitant.

En effet, ce spécialiste du dépistage des déficiences visuelles intervient essentiellement à la demande d’un ophtalmologue, du médecin traitant ou d’un pédiatre pour mesurer le champ visuel, la vision des couleurs, déceler toute forme de strabisme, détecter la cause ou soigner un problème orthoptique en cas de difficultés ou de lenteur à la lecture, clignements anormaux, errance du regard, etc.

Dans ce cas, le bilan orthoptique initial est pris en charge à 70 % par la Sécurité sociale et le montant restant (30 % de la BRSS et dépassements d’honoraires) est remboursé par la mutuelle orthoptie après la transmission de la feuille de soins.

Par la suite, si l’orthoptiste juge nécessaire d’effectuer des soins complémentaires, il établit un protocole thérapeutique qu’il transmet au médecin ophtalmologiste en charge du patient.

Au cas où le plan de soins inclut des séances de rééducation oculaire, il est nécessaire d’effectuer une demande d'accord préalable auprès de l'Assurance maladie.

Le dossier de demande de remboursement comporte 2 documents :

  • le formulaire de demande d'entente préalable
  • le double de la prescription initiale du bilan

Pour supporter les coûts des nombreuses séances de rééducation (12 à 20 séances) ainsi que les frais liés, il est essentiel de bien choisir une mutuelle avec des garanties de remboursements appropriés pour les soins orthoptiques.

Remboursement Orthoptiste ou ophtalmologue : à qui s’adresser pour renouveler ses verres correcteurs et avoir de bonnes prises en charge ?

Les patients âgés de 6 à 50 ans préfèrent, de plus en plus, s’adresser aux orthoptistes au lieu des ophtalmologues, pour procéder au renouvellement des corrections optiques (lunettes ou lentilles). Cette possibilité offre aux personnes désireuses de remplacer leurs lunettes un certain nombre d’avantages autres que financiers.

En effet, les restes à charge des patients sont sensiblement les mêmes vu que les remboursements sont complétés par les mutuelles pour l’optique dans les deux cas après l’intervention de la Sécurité sociale.

Toutefois, renouveler l’ordonnance de ses verres correcteurs chez un orthoptiste permet d’éviter :

  • les longs délais d’attente pour avoir un rendez-vous auprès d’un ophtalmologue
  • les déplacements dans les régions à faible densité d’ophtalmologues

A titre d’exemple, en Champagne-Ardenne, 21 % de la population se trouve éloignée de 10 à 20 km d’un cabinet d’ophtalmologie et 18 % sont à plus de 20 km. Cette situation résulte de la régression des effectifs d’ophtalmologues, comme le montre le graphique suivant :

Evolution actuelle et prévisionnelle des effectifs d’ophtalmologues

Evolution actuelle et prévisionnelle des effectifs d’ophtalmologues
(Source: conseil-national.medecin.fr)

Les estimations prouvent que ce problème va s’intensifier. Par conséquence, les patients ont de plus en plus recours aux auxiliaires médicaux. D’ailleurs selon les statistiques, 40 % d’entre eux préfèrent changer de lunettes et de lentilles directement chez un orthoptiste ou un opticien de convenance au lieu de passer par un médecin spécialiste.

De là, il est intéressant de vérifier l’existence de garanties spéciales orthoptistes dans les formules santé lors de demander vos devis détaillés sur « Mutuellespascheres.fr ».

4.7 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Évaluation 4.7 sur 5 (note basée sur 9 vote(s))

Évaluer notre article