Remboursement hospitalisation à domicile : quelles prises en charge de l'HAD par les mutuelles et comment profiter de l'aide au retour à la maison ?

Le remboursement de l'hospitalisation à domicile (HAD) par les partenaires de « Mutuellespascheres.fr », dépasse 400 % de la BRSS et se fait souvent au même titre que les prises en charge des frais d'une admission classique en hôpital ou en clinique.

Les 3 conditions d'attribution des remboursements de l'HAD nécessitent que le patient soit déjà hospitalisé dans un établissement médicalisé, que la situation de son logis lui permet d'être soigné à la maison et que le médecin hospitalier estime que son état n'exige pas de demeurer à l'hôpital ou qu'il peut recevoir à domicile l'un des soins suivants :

Soins autorisés en hospitalisation à domicile

Découvrez à combien est remboursée l'HAD par les mutuelles santé, les conditions pour en profiter et comment obtenir les aides financières par les caisses sociales (CAF, CPAM, MSA, etc.) pour affronter les coûts de poursuite des soins hospitaliers à la maison.

Pensez aussi à faire vos devis en 2 clics pour choisir une mutuelle qui rembourse bien l'hospitalisation à domicile, soins infirmiers à la maison, transport médicalisé, aide-ménagère, soins de suite, etc. D'ailleurs, les bonnes mutuelles hospitalisation, qui aident à raccourcir ou à éviter un séjour à l'hôpital, peuvent être souscrite en ligne sans avoir à sortir de chez vous ni même à quitter votre lit.

Remboursement de l'hospitalisation à domicile : quelles prises en charge par les mutuelles pour l'HAD et les soins de suite à la maison ?

Le remboursement de l'hospitalisation à domicile par les mutuelles santé couvre les soins hospitaliers réalisés chez le patient, les actes infirmiers à domicile ainsi que les autres frais liés à l'HAD jusqu'à :

  • 500 % pour les tarifs des médecins hospitaliers ou traitants ainsi que des dépassements d'honoraires et des majorations tarifaires (visite de nuit ou en jour férié, indemnité kilométrique, etc.).
  • 400 % pour les honoraires des auxiliaires médicaux comme les infirmières libérales, aides-soignants, kinésithérapeutes.
  • 200 % pour le transport médical en ambulance ou en taxi.
  • 100 % pour les médicaments et les produits pharmaceutiques (pansements, seringues, etc.).
  • 2 000 € pour la location ou l'achat de mobilier médical ou de matériel nécessaire à la continuité des soins (lit médicalisé, fauteuil roulant, moniteur, etc.).
  • 44 €/jour pour les frais d'accompagnement du patient hospitalisé chez-lui

Les meilleures mutuelles spéciales HAD remboursent intégralement le kinésithérapeute, couvrent jusqu'à 40 €/séance d'ostéopathie et prévoient de bonnes prises en charge des autres frais de rééducation fonctionnelle.

Elles proposent aux assurés hospitalisés à la maison des services utiles après le retour à domicile comme la dispense d'avance de frais (Tiers payant), l'aide-ménagère, la garde d'enfants, la livraison de médicaments, etc.

Ainsi, les meilleures mutuelles pour HAD complètent le remboursement du traitement à domicile par la Sécurité Sociale, qui donne droit à une prise en charge à 80 % des tarifs de base de la CPAM pour les frais médicaux dispensés chez le patient sauf en cas d'ALD où ce taux passe à 100 %.

De plus, les partenaires à « Mutuellespascheres.fr » peuvent être souscrites directement en ligne ce qui évite d'avoir à se déplacer en agence ou pour poster le courrier d'adhésion.

Remboursement de l'hospitalisation à domicile : comment bénéficier des prises en charge de l'HAD par sa mutuelle et la Sécurité sociale ?

Obtenir le remboursement de l'hospitalisation à domicile par sa mutuelle santé nécessite de souscrire à une complémentaire santé qui couvre ces frais et de respecter les conditions de prises en charge de l'HAD par la Sécurité sociale.

En effet, l'assuré admis dans une structure médicalisée et désireux de poursuivre chez-soi des soins ponctuels, palliatifs ou de réadaptation peut bénéficier de l'HAD et obtenir l'aide au Retour à Domicile après Hospitalisation (ARDH) sous conditions de :

  • être dans un état médical autorisant sa sortie de l'hôpital ou de la clinique.
  • résider dans une zone géographique couverte par une structure d'HAD.
  • habiter dans un logement ou dans un établissement d'hébergement (EHPAD, maison de retraite, etc.) permettant la continuité des soins.

Pour obtenir l'HAD, les démarches ci-dessous sont à suivre :

  • Obtenir une prescription médicale du médecin traitant ou hospitalier qui stipule que le patient peut être soigné dans un environnement familier avec l'appui une structure d'hospitalisation à domicile.
  • Faire une demande d'admission en HAD en y joignant le certificat médical, les détails thérapeutiques des soins à faire chez-soi.
  • Élaboration du projet de soins avec l'équipe soignante du service d'HAD, le médecin coordinateur, le service de soins infirmiers à domicile (SSID) ou les infirmiers libéraux, etc.
  • Evaluation du domicile par le responsable du service HAD, pour vérifier si les conditions du logement et la disponibilité de l'entourage sont adaptées pour le patient.

Suite à l'obtention de l'accord du médecin coordinateur et du responsable de la structure d'hospitalisation à domicile, le patient bénéficie d'une prise en charge pour une durée de 21 jours renouvelables en fonction de l'évolution de son état de santé.

Dans certains cas, quelques mutuelles santé refusent la prise en charge l'HAD en réclamant l'accord médical du médecin hospitalier et l'évaluation de l'équipe de coordination. Dans ces conditions, l'assuré peut entamer une procédure à l'amiable pour régler le litige avec sa mutuelle et éviter de se retrouver avec d'importantes sommes entièrement à sa charge.

Remboursement de l'hospitalisation à domicile : quelles aides complètent l'intervention d'une mutuelle senior et facilitent le retour chez-soi du retraité ?

Les remboursements de l'HAD par une bonne mutuelle senior permettent aux assurés de poursuivre leurs soins à la maison sans devoir payer des extras financiers notamment pour le forfait de la chambre individuelle et les frais de confort.

D'autres aides au maintien à domicile pour senior permettent aux assurés de plus de 60 ans de réduire les frais de leurs soins à domicile comme :

  • L'Allocation Personnalisée d'Autonomie (APA)
  • Le Chèque Emploi-Service Universel (CESU)
  • L'Aide au Retour Après une Hospitalisation (ARDH).

Pour obtenir cette dernière aide (ARDH), l'assuré doit être retraité et âgé de plus de 55 ans en plus d'avoir une perte d'autonomie de niveau 5 ou 6 du groupe iso-ressources (GIR). Si le senior satisfait aux conditions d'attribution de l'ARDH, il peut profiter d'une aide plafonnée à 1 800 € pour prendre en charge les frais des infirmières de garde, aide au ménage, livraison de médicaments, portage de repas, etc.

Les seniors ont aussi besoin de compter sur une mutuelle santé qui rembourse bien la rééducation fonctionnelle et la physiothérapie pour retrouver au plus vite leurs autonomies suite à une opération.

Quels que soient vos besoins de santé, prenez le temps de lire les avis des assurés sur les mutuelles HAD et d'examiner leurs remboursements avant de choisir la plus adaptée à votre âge.